Articles

Le prix du platine va-t-il exploser ?

Posted by Amandine OBRY
16 juin 2016 0 comments

Le platine est le métal précieux dans lequel investir en ce moment. Il est moins cher que l’or et, selon certains, plus utile.

S’échangeant autour de 1000 dollars l’once, le platine pourrait bien surpasser l’or et l’argent dans les prochains mois.

Le platine a beaucoup plus de choses en commun avec l’argent qu’avec l’or ; en effet, contrairement à l’or, le platine joue un rôle clé dans l’industrie. 

40% de la demande mondiale de platine vient de l’industrie automobile. Le platine est indispensable à la construction de pots catalytiques, qui sont devenus une pièce obligatoire pour tous les véhicules.  Le reste de la demande de platine provient d’autres industries à hauteur de 20%, de la joaillerie à hauteur de 30% et d’investissement à hauteur de 10%.

Mais comme l’or et l’argent, le platine est une valeur refuge quand les marchés financiers s’effondrent. Quand les actions et les obligations baisseront, les investisseurs se rueront sur le platine, entrainant ainsi d’importantes variations des prix.

Entre août 2007 et février 2008, quand les États-Unis sont entrés en crise, le prix du platine a augmenté de 70%. A titre de comparaison, le prix de l’or a augmenté de 45% sur la même période.

Dès la fin 2015, les investisseurs ont commencé à craindre une récession aux États-Unis. Les inquiétudes sont toujours vives à l֦’heure actuelle.

La semaine dernière, le Wall Street Journal annonçait que 21% des économistes sondés pensait que les États-Unis allaient entrer en dépression au cours des 12 prochains mois. Ce taux est le double de ce qu’il était il y a de cela un an.

L’économiste Paul Krugman a déclaré dans le New York Times :

« Ce n’est pas une récession, tout du moins pas encore, mais il s’agit définitivement d’une pause dans l’économie.

Cette pause doit-elle vous inquiéter ? Oui. Car, si elle se transforme en récession, ou même si elle dure longtemps, il sera dur d’envisager une réponse politique efficace. »

Un ralentissement de l’économie américaine étant une option envisagée par de plus en plus d’investisseurs, la demande pour des valeurs refuge comme le platine va augmenter.

Cela conjugué à un déficit de l’offre attendu cette année, le prix du platine pourrait très bien dépasser celui de l’or dans les mois à venir.

Pour combler ce manque, les producteurs iront vraisemblablement puiser dans leurs stocks de platine. Ainsi, une diminution de 20% est prévue pour les stocks de platine pour arriver à un niveau de 2 millions d’onces (selon le World Platinum Investment Council). Si cette quantité peut sembler importante à première vue, il n’en est rien quand on songe à l’appétit des investisseurs pour l’or – la valeur refuge par excellence. Au premier trimestre, la demande d’or émanant des ETFs dépassait les 11,5 millions d’onces. La demande totale d’investissement a presque atteint les 20 millions d’once. En un trimestre !

Si certains de ces investisseurs, ne serait-ce qu’une petite partie, décidaient de diversifier leur portefeuille en y intégrant du platine, cela pourrait en faire exploser le prix.

La peur d’une prochaine récession aux États-Unis, la baisse de l’offre et la forte demande pour les valeurs refuge laissent présager une vague d’investissement dans le platine et une flambée des prix.