Articles

Qu’est-ce qu’un pot catalytique ?

26 févr. 2016 0 comments

Les pots catalytiques ont été rendus obligatoires en Europe en 1993 dans le cadre d’une directive sur les émissions polluantes de véhicules. Les pots catalytiques - également appelés catalyseurs – permettent de réduire la pollution causée par les voitures en transformant les gaz nocifs en oxygène et en dioxyde de carbone. Mais concrètement comment cela fonctionne-t-il ?

Les pots catalytiques sont intégrés au système d’échappement des voitures

Le pot catalytique se trouve sur le tuyau d’échappement entre le silencieux et le moteur. Il permet, grâce à un processus nommé la catalyse, de réduire les émissions polluantes des véhicules. Comment ? En provoquant l’oxydation et la réduction de ces gaz. Ces deux réactions chimiques sont contradictoires sauf pour une quantité d’air donnée. Cette quantité optimale est assurée par la sonde lambda qui renseigne le calculateur de gestion du moteur sur la quantité de carburant à injecter dans le moteur. La structure du pot catalytique permet l’élimination presque totale (99%) des gaz nocifs que sont le monoxyde de carbone, les hydrocarbures imbrûlés, ou les oxydes d'azote.

Les pots catalytiques sont composés de métaux précieux

Le pot catalytique, afin de fonctionner, doit résister à de très hautes températures, jusqu’à 400°. C’est pour cela qu’il est fait de céramique. Il contient également des métaux tels que le platine, le palladium et le rhodium. Ces métaux sont précieux : il ne faut donc en aucun cas jeter le catalyseur à la poubelle une fois qu’il ne fonctionne plus (en sachant qu’il se remplace tous les 160 000 kilomètres environ). Il vaut mieux s’adresser à des spécialistes qui sauront le recycler et en tirer le meilleur prix. Sans oublier qu’un pot catalytique est un déchet extrêmement polluant.

Les pots catalytiques : quelles conséquences pour l’environnement ?

Rendus obligatoires depuis des années, les pots catalytiques ont effectivement été bénéfiques pour la protection de l’environnement. Cependant, ils ne sont pas à 100% efficaces puisqu’ils ne deviennent actifs qu’à partir de 10 kilomètres – le temps que le moteur soit suffisamment chaud pour permettre l’oxydation et la réduction des gaz. Or, il faut savoir que la moitié des trajets en France fait moins de 10 kilomètres… Les pots catalyseurs sont régulièrement critiqués mais leur efficacité ne fait aucun doute ! Des solutions sont actuellement cherchées pour rendre les pots catalytiques efficaces avec le moteur « à froid ».