Articles

Platine, rhodium, palladium : quelles évolutions à venir sur le marché des MGP ?

Posted by Amandine OBRY
2 nov. 2016 0 comments

Demande croissante de pots catalytiques

En 2015, la demande de pots catalytique s’élevait à 109,77 millions d’unités ; à l’horizon 2024, ce nombre sera de 150 millions (soit une augmentation d’environ 37%).

L’Asie Pacifique détient aujourd’hui la plus grosse part de marché, avec plus de 50% sur le secteur des MGP. Ce marché restera en expansion durant les prochaines années avec l’implémentation de lois sur les émissions polluantes et l’augmentation de la demande de voitures, notamment en Inde, en Chine, en Indonésie et en Thaïlande.

Cependant, l’Europe génère plus de revenus, grâce à des prix légèrement plus élevés qu’en Asie. Le marché européen va continuer à grossir, du fait de l’adoption de nouvelles réglementations plus strictes et du nombre toujours grandissant de véhicules diesel.

La demande croissante de pots catalytiques va mécaniquement augmenter celles du platine, du palladium et du rhodium.

Augmentation du nombre de voitures électriques

Les voitures électriques sont de plus en plus courantes et cela n'est pas sans conséquences sur le marché des MGP. En effet, la fabrication de voitures électriques sont utilise des métaux précieux : les voitures hybrides rechargeables doivent être équipés de convecteurs catalytiques et les véhicules électriques à batterie ont besoin d’un catalyseur pour produire de l’énergie. Seuls les véhicules hybrides électriques ne requièrent pas l’utilisation de MGP.

Le marché des MGP devra donc répondre à cette nouvelle demande : aujourd’hui, on compte environ un million de véhicules électriques et on prévoit que 20 millions seront en circulation en 2025 (selon l’Agence Internationale de l’Énergie).

Or, ces métaux sont rares : la quasi-totalité des stocks mondiaux sont produits par la Russie et par l’Afrique du Sud. L’Afrique du Sud fournit ainsi 75% du platine dans le monde et la Russie 40% du palladium. La demande est donc supérieure à l’offre sur le marché du fait de leurs nombreux usages : pots catalytiques, bijouterie, joaillerie, chimie ou encore investissement.

La demande en augmentation rend alors indispensable le recyclage de ces métaux.

Si vous avez la moindre question sur les pots catalytiques ou sur le marché des platinoïdes, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : europe@ecotradegroup.com