Articles

Déplacement de la pollution de l'Allemagne à l'Europe de l'Est

Posted by Emilie GASPAR
20 avr. 2018 0 comments

car

 

Il y a quelques mois l'interdiction de circulation de certains véhicules diesel a été décidée par la cour administrative fédérale dans les grandes villes d'Allemagne : Düsseldorf et Stuttgart.

Un article est disponible à ce sujet sur notre blog

Malgré le fait que l'action soit très bénéfique pour les grandes villes d'Allemagne, qui voit leur taux de pollution diminué, cette décision n'a fait que déplacer le problème dans les pays voisins.

«On se contente de déplacer les problèmes de pollution dans l'UE plutôt que de les régler» - Des experts de la Fédération européenne pour le transport et l'environnement

En effet les voitures diesels étant interdites de circulation dans ces grandes villes, elles perdent de la valeur auprès des consommateurs allemands, sont vendus et inonde le marché des voitures de secondes mains. Ce qui réjouit les pays de l'Europe de l'Est comme la Bulgarie, la Pologne ou encore la Roumanie, car ils auront accès à des véhicules solides, bon marché, âgés entre 5 et 10 ans et qui ont encore une longue vie devant eux.

« Le risque que l'Europe de l'Est devienne le cimetière des diesels allemands est bien réel » estime Iavor Ivanor de l'entreprise CarStory

En effet les voitures diesels étant interdites de circulation dans ces grandes villes, elles perdent de la valeur auprès des consommateurs allemands, sont vendus et inonde le marché des voitures de secondes mains. Ce qui réjouit les pays de l'Europe de l'Est comme la Bulgarie, la Pologne ou encore la Roumanie, car ils auront accès à des véhicules solides, bon marché, âgés entre 5 et 10 ans et qui ont encore une longue vie devant eux.

L'air des grandes villes telles que Cracovie ou Sofia qui est déjà très chargé en particules fines, les deux villes ont d'ailleurs battu des records en 2017, risque d'empirer d'autant plus à cause de l'importation de ces voitures diesels auquel on enlève le pot catalytique car riche en métaux précieux.

La solution au problème serait d'interdire l'exportation de ces véhicules diesels.