Articles

Après une hausse de 13% en 2017, l'or se retracte

Posted by Myrtille B
2 janv. 2018 0 comments

Source : Zonebourse

Après une hausse de 13% en 2017, l'or se retracte

Après une augmentation de 13% en 2017, l’or perd de sa valeur à cause de la nouvelle politique de hausse des taux de la FED (réserve fédérale américaine).

L’arrivée au pouvoir de Donald Trump et de Emmanuel Macron ont profité au métal jaune en 2017.  Les analystes de Commerzbank expliquent « avec un dollar affaibli par les incertitudes entourant la présidence de Donald Trump et les craintes que la Fed ne relève pas ses taux, l'once d'or a atteint ses plus hauts à l'été ».

A son cours le plus élevé, l’or atteignait 1.357 dollars l’once avec une croissance de 18%.

Les investisseurs étrangers utilisant d’autres devises ont pu profiter du bas taux du dollars en achetant des lingots à un prix attractif. D’autre part, l’attrait des obligations américaines – autre valeur-refuge concurrençant l’or – baisse au Etats-Unis en raison de taux faibles.

Néanmoins, la FED continue de relever ses taux. Conséquence, les actions américaines s’envolent en dépit de l’or. « Nous continuons de penser que la Fed va relever ses taux quatre fois en 2018, ce qui est plus que ce que les marchés ne prédisent actuellement. L'or et l'argent pourraient donc en souffrir » réagissent les analystes de Capital Economics.

En 2017, l’argent enregistre une légère hausse de 5%. Les analystes de UniCredit s’étonnent : « La performance de l'argent est étonnante. Avec un risque géopolitique élevé mais une croissance robuste, le métal gris, à la fois valeur refuge et matériau industriel, devrait monter ».

Le platine suit la même évolution que l’or et l’argent avec une hausse de 3,5% uniquement. Alors que le palladium enregistre des records avec une augmentation de 60% sur l’année. 

Le « dieselgate » a engendré une hausse de la demande des véhicules essences. Le palladium est principalement utilisé pour la fabrication des pots catalytiques des moteurs essences. Par conséquent, la demande de palladium a également augmenté.

London Bullion Market enregistre vendredi, au dernier fixing de l’année :

  • l’once d’or à 1.296,50 dollars
  • l’oncce d’argent à 16,865 dollars
  • l’once de platine à 925 dollars
  • et l’once de palladium à 1.058 dollars