Peut-on nettoyer un pot catalytique?

Les pots catalytiques n'ont normalement pas besoin de maintenance ou d'être nettoyés. Des entreprises proposent désormais des additifs afin de nettoyer les catalyseurs. Ces additifs permettraient d'éliminer les dépots coincés au sein du pot catalytique. Cependant, il est important de garder en tête qu'un pot catalytique déféctueux ne peut être réparé grâce à ces produits.

Diagnostic du dysfonctionnement du pot catalytique

Deux types de panne sont à distinguer en fonction des symptômes identifiés.

  • La céramique, ou nid d'abeille, est détruite.
    • Des morceaux se déstructurent et se détachent de l'ensemble, engendrant un bruit métallique à l'échappement.
    • Cela peut aussi obstruer le pot et entraîner une perte de puissance.
    • Le pot catalytique doit être remplacé.
  • Le catalyseur est encrassé.
    • Il ne remplit plus sa fonction. Sur les véhicules modernes, une sonde de contrôle indique une alerte au combiné de bord avec l’allumage du voyant de diagnostic.
    • Le moteur subit une perte de puissance, ou passe en mode dégradé.
    • Le pot catalytique doit être remplacé. Cependant, le nettoyage du pot catalytique, plus ou moins efficace, peut être tenté.


Deux options s'offrent a vous :

1) La meilleure option reste de vendre votre pot catalytique usagé et ainsi gagner de l'argent pour en financer un nouveau!

2) L'option la moins couteuse consiste à nettoyer le pot avec un produit nettoyant dans le moteur actif pendant plusieurs centaines de kilomètres. C'est une opération relativement simple à effectuer, à la portée de tous.
 

Comment nettoyer un pot catalytique soi-meme?

Etape 1: Ajoutez le produit nettoyant

  • Achetez un produit de nettoyage chez un specialiste.
  • Remplissez le réservoir de votre véhicule au minimum à la moitié de sa capacité avec ce nettoyant.

NB : Si possible, avant l'essai longue durée, faites contrôler dans un atelier les gaz polluants à l'échappement. Un pot catalytique saturé donne :

  • une valeur de CO supérieure à 1 % ;
  • le CO2 inférieur à 13 % ;
  • des HC importants, supérieurs à 20 ppm (particules par million) ;
  • de l'oxygène (O2) imbrûlé supérieur à 5 %.


Etape 2: Effectuez un essai longue durée

Le but est d'amener le pot catalytique dans des conditions de fonctionnement optimales.

  • Effectuez un long trajet d'au moins 1 heure.
  • Évitez les fortes accélérations et les fonctionnements au ralenti.


Etape 3: Évaluez l'effet du traitement

  • Après l'essai longue durée, identifiez certaines modifications dans le fonctionnement :
    • le véhicule a retrouvé une meilleure puissance et plus de souplesse ;
    • la couleur de l'échappement est brun clair, sans présence de suies ;
    • le véhicule ne rejette pas de fumées noires.
  • Refaites faire une analyse de gaz :
    • la valeur de CO, l'oxygène et les HC doivent être voisins de 0 ;
    • le CO2 doit être au-dessus de 14 %.
  • Si les résultats ne sont pas satisfaisants, en dernier ressort, avant de remplacer le catalyseur, faites effectuer un nettoyage accéléré chez un professionnel par une station de traitement par pyrolyse ou à l'hydrogène.

 

Pot catalytique sur une voiture